De 1900 à 1940 : Ma collection de cartes postales anciennes, commencée par hasard dans les années 1970 sur un marché aux puces de St-Tropez est exclusivement consacrée à Vitry-le-François où j'ai passé 25 années. La cité ayant été détruite à plus de 90% par les bombardements de la guerre 1939-1945, j'ai connu une ville neuve, propre et accueillante mais manquant quelque peu d'âme. Heureusement, l'église, la caisse d'épargne, la poste et quelques maisons (comme le quartier de la prison) furent épargnées. Intéressé par les vieilles pierres et les images anciennes, j'ai passé de longues heures à écouter mes parents me raconter "leur" Vitry d'avant guerre: le pont et la porte du pont, les halles de bois, le port des minimes, le pont-levis, le vieux port... tant de lieus disparus qui me faisaient rêver!. Cette collection me permet aujourd'hui de mettre une image sur ces endroits que je n'ai pas connus et de retrouver ainsi mes parents et mon enfance disparus. Excellente visite. -gilles hars-

Quelques photos au hasard des galeries

  • La caisse d'épargne, Vitry-le-François La caisse d'épargne, Vitry-le-François
  • Vitry-le-François, Jeanne d'Arc, 16 mai 1909, 1er acte, Domrémy Vitry-le-François, Jeanne d'Arc, 16 mai 1909, 1er acte, Domrémy
  • Place du marché, Vitry-le-François Place du marché, Vitry-le-François
  • La caserne des minimes, Vitry-le-François La caserne des minimes, Vitry-le-François
  • Un coin de la place d'armes, vue du salon de l'ameublement. Un coin de la place d'armes, vue du salon de l'ameublement.