Accueil / VITRY-LE-FRANCOIS, cartes postales / Les rues du centre, les halles [90]

Vitry-le-François bénéficie d'une disposition "en damier" de ses différents quartiers. Toutes les rues sont rectilignes et se coupent à angle droit hormis la rue des tanneurs qui a gardé son tracé initial hérité du village de Maucourt. Les HALLES dont la charpente est réalisée en bois de châtaignier, car les araîgnées n'y fixent pas leurs toiles sont construites dès 1546. De dimensions importantes (68m x 21m) elles sont supportées par 68 poteaux de 0.40m x 0.45m de côté. Malheureusement, cet ouvrage remarquable a été incendié en 1940. Il sera reconstruit en béton armé dès 1952. Alors que le Pensionnat des Demoiselles ouvre dès 1687, rue des Dames sous la houlette des Dames Régentes, la ville sera dotée au XIXe siècle d'un COLLEGE DE JEUNES FILLES installé dans l'ancien Hôpital de la Charité, rue de Vaux. Le COLLEGE MUNICIPAL DE GARCONS est installé depuis la Révolution dans les bâtiments construits au XVIIe siècle par les Pères de la Doctrine Chrétienne de même que la chapelle accolée. La façade de cette chapelle de style néo-classique se dresse aujourd'hui au nord du Jardin de l'Hôtel de Ville. ROYER COLLARD, philosophe, académicien et député de la Marne s'est révélé comme un grand orateur, célébrité de la Restauration. En 1654, l'Hôtel-Dieu est établi rue de l'Arquebuse et deviendra l'HOPITAL jusqu'en 1940. Ces bâtiments remarquables pour leurs chaînages de briques alternant avec des moellons de craie sont occupés désormais par la Sous-Préfecture et la Bibliothèque. La CASERNE LEFOL est installée dans l'ancien couvent des MINIMES. Seul subsiste à ce jour la façade de ce couvent servant d'entrée au Jardin des Minimes.